Pertes banques en ligne

Les banques en ligne affichent 80 millions de perte en 2016

En boostant des comptes bancaires et cartes gratuits à vie, les banques en ligne ont réussi à séduire plus de 3,3 millions de clients en France depuis leur création. Depuis quelques années, on constate une croissance notable de l’intérêt des Français vers cette nouvelle solution bien plus avantageuse sur de nombreux points que les banques traditionnelles. Cependant, à force de se montrer trop généreuses, les banques en ligne ont accusé près de 80 millions d’euros de perte en 2016. 

Des pertes pour presque toutes les banques en ligne

Avoir des conditions tarifaires on ne peut plus compétitives devait forcément avoir un contrecoup. Sans grande surprise, c’est la banque en ligne numéro 1 en France, Boursorama Banque, qui, depuis 9 ans, est la moins chère ne France, qui accuse la plus grosse perte en 2016. En effet, elle a clôturé l’année avec 24 millions d’euros de perte. Elle est suivie par Groupama Bank (depuis devenue Orange Bank) qui accuse 21,2 millions de perte…avant même le lancement officiel de la nouvelle banque en ligne du géant des télécoms, Orange. La banque en ligne du Crédit Agricole, BforBank accuse 17,3 millions de perte tandis que Axa Banque est à -13 millions, selon les informations du site http://efinancier.fr/.

Dans une proportion plus modérée, Monabanq, la banque en ligne du Crédit Mutuel CIC n’accuse « que » 6 millions de perte. Il est intéressant de noter que cette banque en ligne propose un système différent des autres banques en ligne citées puisqu’elle ne propose pas de compte bancaire gratuit. En contrepartie, elle n’exige aucune condition de revenu mensuel minimum…contrairement aux autres banques en ligne citées.

80 millions d’euros de perte…au minimum

Les pertes cumulées avec les banques en ligne présentées ci dessus sont donc proches de 80 millions d’euros. Ce chiffre est en réalité peut-être plus élevé si on ajoute Hello Bank! et ING Direct qui n’ont pas souhaité partager leurs résultats annuels pour 2016. Nous avons fort à parier que leurs résultats sont également dans le rouge…ce qui dégraderait encore davantage le résultat global des banques en ligne françaises en 2016.

La seule exception à cette règle du résultat négatif en 2016 est Fortuneo. En effet, la banque en ligne du Crédit Mutuel Arkéa a réussi à générer 9 millions de profit sur la même année. Cela s’explique par son attrait très marqué au cours de l’année où elle a acquis plusieurs dizaines de milliers de nouveaux clients. Cependant, si elle affiche des résultats positifs, c’est qu’elle s’est montrée moins généreuses que les autres banques en ligne sur sa tarification et sur ses bonus, de manière évidente. A titre d’exemple, c’est actuellement la seule banque en ligne à ne proposer aucun bonus de bienvenue pour ses nouveaux clients…de quoi envoyer un message par très positif sur le marché !